Les Amis de la Haute Brévenne
Association Agréée de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques du Rhône.



Cartes de pêche

Attention, pour la saison 2019, les ventes de cartes ne peuvent se faire que par internet.
Si vous n'avez pas Internet, vous pouvez aller chez notre dépositaire équipé informatiquement : Bar du Centre à Ste Foy l’Argentière

Safari truite 2019

Le traditionnel safari truite réservé aux titulaires de la carte de pêche de notre société se déroulera du 19 Janvier au 3 Mars 2019 à l’étang PONCET.
2 lâchers de 100 kg de truites auront lieu pour les week-end du :

  • 19 Janvier 2019,
  • 9 Février 2019
Pêcheurs remportez vos déchets!

Il a été constaté sur les plans d'eau, l'abandon de détritus : Pour le bien de tous, Pêcheurs remportez vos déchets

En 2018, notre AAPPMA compte 306 adhérents dont la plupart réside sur les 13 communes de notre bassin versants. Notre siège étant à Ste Foy l’Argentière, nous sommes donc la plus importante association fidésienne.

Les orientations que nous avons prises ces dernières années avaient pour but :

  • De satisfaire le plus grand nombre de nos adhérents
  • D’être cohérent et conforme avec les préconisations de la Fédération de pêche du Rhône et avec la réglementation.
  • De favoriser le développement naturel de la vie aquatique et des poissons.

Au niveau de nos étangs, nous surveillons la qualité de l’eau et nous entretenons notre cheptel de poissons qui est important, malgré la pression de pêche.

Au niveau de nos cours d’eau, ces deux dernières années, nous avons fait un état des lieux de tout ce qui pouvait altérer la qualité de l’eau.

Nous pouvons dire aujourd’hui que les rejets des stations d’épuration ont un impact négatif sur la vie aquatique de nos cours d’eau et qu’il serait important de prendre en compte les conséquences de ces rejets sur le milieu récepteur.

Les graves dysfonctionnements de la station d’épuration des Rossandes et l’absence de mise en place de mesures d’urgence pour arrêter cette pollution, ont détruit la vie aquatique sur au moins 4 km de la rivière Brévenne et ainsi anéanti tout le travail de gestion piscicole de ces dernières années.

Et pourtant les travaux et les orientations de ces dernières années commençaient à porter leurs fruits avec le retour de la truite Fario dans le Brévenne sur tout le parcours aval de Saint Foy l’Argentière.

Par exemple, nous pouvons souligner :

  • les travaux d’effacement des seuils réalisés dans le cadre du contrat de rivière et qui permettent la libre circulation des poissons,
  • les travaux de mise aux normes des stations d’épuration, comme en 2018, pour celle de St Laurent de Chamousset qui je l’espère limiteront son impact sur le ruisseau Lafay,
  • les échanges, discussions et prise en compte de nos problèmes par certains élus comme nous le faisons avec Monsieur Philippe GARNIER, Maire de Meys.

A notre niveau, les mesures que nous avons prises et que nous allons continuer sont :      

  • L’achat des poissons auprès de piscicultures indemnes de SHV (Septicémie Hémorragique Virale).
  • Le lâcher uniquement de truites Arc en Ciel afin d’éviter tout croisement avec les truites Fario.
  • De continuer nos actions de surveillance de la qualité des eaux par le suivi des états des lieux que nous avons réalisés, en particulier sur la Brévenne, le Lafay et le ruisseau arrivant dans l’étang Varagnat.
  • De veiller à la réalisation des derniers travaux d’effacement des seuils sur la Brévenne afin que la continuité piscicole soit totalement rétablie sur cette rivière.
  • De nous employer à informer les pêcheurs de la mise en place de la fenêtre de capture de 20 à 25 cm pour la truite Fario, de la pêche avec des hameçons sans ardillon et de les sensibiliser à l’intérêt de ces mesures.
  • De sensibiliser, en particulier les élus de notre bassin versant, sur :
    • La qualité et la préservation de la ressource en eau et du milieu aquatique ;
    • Les problèmes de pollution et l’importance d’une réaction rapide pour les enrayer et limiter leur impact sur le milieu naturel.
    • L’importance du débit d’eau en particulier en période d’étiage pour diluer les rejets des stations d’épuration et donc l’importance de sauvegarder et de restaurer les zones humides.

Et enfin, de poursuivre nos actions communes sur tout le bassin versant de la Brévenne, en particulier avec l’AAPPMA de Bessenay.  


Avez vous trouvé l'article intéressant?
Faites le connaître à vos amis...
Avez vous aimé cette article?
Dites le nous avec ...

Laisser un commentaire

Facultatif
Facultatif

Les lettres ne sont pas sensibles à la casse. Cliquez sur l'image pour changer de code.